Incontournable

article | Temps de Lecture2 min

Ces châteaux qui font rêver

Découvrez ces châteaux incontournables à visiter, à explorer et à (re)découvrir en toute saison !

Le château d'Angers, une forteresse médiévale imprenable !

L'histoire du château d'Angers débute en 1230, alors que l'Anjou est la frontière du royaume de France. Blanche de Castille, mère du futur Saint Louis, ordonne la construction d'une forteresse aux remparts longs d’un demi-kilomètre.

Le chantier entrepris est colossal et dote les remparts de 17 tours. Ses profonds fossés et ses éléments défensifs ingénieux en font une bâtisse imprenable ! 

Résidence des ducs d'Anjou, le château d'Angers a également servi de prison. Nicolas Fouquet, par exemple, y a été enfermé après son arrestation à Nantes par d'Artagnan.

On l'appelle la forteresse de l'Apocalypse... car elle renferme une tenture du même nom aux dimensions impressionnantes, récemment inscrite à l'UNESCO.

Préparez votre visite

Vue panoramique du château depuis l'extérieur. Ses tours massives rayées de schiste noir et de calcaire blond se détachent contre le ciel bleu. Dans les fossés, on peut apercevoir des jardins type "à la française".
Le château et la porte des champs vu depuis les grands boulevards

© Bernard Renoux / Centre des monuments nationaux

Le château d'Azay-le-Rideau, joyau de la Renaissance française

Ce fleuron de l'architecture de la première Renaissance française est bâti sous le règne de François Ier par Gilles Berthelot, financier du roi. 

La façade Nord est la première que l'on découvre à notre arrivée. Elle abrite l'escalier à rampe droite, édifié au centre du corps de logis. Il s'agit de l'élément le plus novateur du château d'Azay-le-Rideau car il se distingue des escaliers à vis caractéristiques de la Renaissance.

À partir de 1791, trois générations de marquis de Biencourt se succèdent et poursuivent son embellissement. Ils en font un  véritable "musée privé", ouvert à la visite dès le milieu du XIXe siècle !
Le parc, quant à lui, est transformé en jardin à l'anglaise composé d'espèces exotiques.

La touche finale pour sublimer ce chef-d'œuvre est apportée en 1950 : un bras de l'Indre est élargi pour venir border les fondations du monument, produisant l'effet d'un miroir d'eau.

Préparez votre visite

Vue du château d'azay le rideau et son miroir d'eau
La façade sud du château

Léonard de Serres

Le poétique château de Talcy

Poétique et bucolique, le château de Talcy dénote de ses proches voisins de la Loire !

Mignonne, allons voir si la rose... Reconnaissez-vous ces vers de Pierre de Ronsard ? Le poète les a écrits en 1545 pour Cassandre Salviati, fille du propriétaire du château, Bernard Salviati.
La poésie ne s'arrête pas là au "château des muses" ! En pleine guerre des Religions, le poète protestant Théodore Agrippa d'Aubigné est accueilli à Talcy... Car il est fou amoureux de Diane Salviati, petite-fille de Bernard Salviati. 

Au XVIIIe siècle, le château de Talcy devient une demeure des champs. Une famille parisienne s’y installe et en fait un vaste domaine agricole de 550 hectares. 7 d’entre eux sont réservés à l’aménagement d’un jardin qui a retrouvé aujourd'hui sa vigueur d'antan et qui s'est vu décerner, en 2022, le label "Jardin remarquable". 

Préparez votre visite

Château de Talcy jardin
Le jardin du château de Talcy

© Léonard de Serres / Centre des monuments nationaux

Aux portes de Paris, le château de Champs-sur-Marne

Le château de Champs-sur-Marne est caractéristique des maisons de plaisance du XVIIIe siècle bâties à la campagne. Idéal pour s'évader en Île-de-France !

Entièrement meublé, il abrite 900 pièces de collection à admirer tout au long de la visite. Son salon chinois, réalisé par Christophe Huet, est un incontournable : il rappelle le goût de l'époque pour l’Extrême-Orient.

Au fil des siècles, le château de Champs-sur-Marne reçut d'illustres personnalités comme la marquise de Pompadour, Diderot ou encore Marcel Proust !

Lorsque le château est acheté par Louis Cahen d'Anvers en 1895, le parc a perdu de sa superbe. Ce dernier en confie l'aménagement à Henri Duchêne. On retrouve alors le jardin à la française, ses broderies, ses bassins et sa perspective descendant jusqu'à la Marne. Le jardin à l'anglaise, quant à lui, se compose d'allées sinueuses qui serpentent à travers des prairies.

Préparez votre visite 

Château de Champs-sur-Marne, façade sur jardin
Château de Champs-sur-Marne, façade sur jardin

© Yann Monel / Centre des monuments nationaux

Le château de Pierrefonds réinventé au XIXe siècle

L'histoire du château de Pierrefonds débute à la fin du Moyen Âge, lorsque Louis d'Orléans décide d'édifier une véritable place forte sur l'emplacement stratégique de Pierrefonds !

Assassiné en 1407 par son cousin Jean Sans Peur, la construction du château est suspendue. 

Intégré au domaine royal en 1498, le château demeure un symbole de l'ancienne féodalité, ce qui déplaît à Louis XIII : ce dernier le fait alors démanteler.

Il faut attendre le XIXe siècle pour que le château de Pierrefonds connaisse une nouvelle vie. L'empereur Napoléon III et son épouse Eugénie souhaitent en faire une demeure de plaisance et confient la restauration à l'architecte Viollet-le-Duc

Son but ? Faire revivre l'âge d'or de l'architecture française, le gothique. L'extérieur comme l'intérieur du château sont réinventés, avec ses impressionnantes fortifications et son étonnante salle des Preuses ! 

Préparez votre visite

Le château de Pierrefonds vu du ciel

© 4vents - Centre des monuments nationaux

Le dossier thématique

Tout savoir sur le CMN

Dossier | 10 contenus

Hôtel de Béthune-Sully, cour d'honneur depuis la terrasse