Abbaye du Thoronet : mise à disposition d'espaces

Le CMN lance un appel à manifestation d'intérêt dans le cadre de l'exercice d'une activité de restauration légère dès la saison 2024.

Abbaye du Thoronet, vue aérienne prise du sud

Appel à Manifestation d'Intérêt

Le présent appel à manifestation d’intérêt a pour objet de permettre à tout porteur de projet intéressé de se manifester pour l’exploitation d’une activité de restauration légère (à consommer sur place ou à emporter) sur le parking de l’abbaye du Thoronet dès la saison 2024.

Pour cela, le CMN met à sa disposition un kiosque (18 m²) et un espace extérieur avec dix tables en pierre fixes. Le kiosque ne bénéficie d’aucune cuisine. Ainsi, seule une activité de préparation, d’assemblage et de réchauffage des plats est possible. Les espaces mis à disposition de l’Occupant sont alimentés en eau et en électricité mais ne sont pas raccordés au réseau d’évacuation des eaux usées.

Toute personne intéressée par l’occupation de ces espaces est invitée à contacter l’administrateur de l’abbaye du Thoronet, Monsieur Jean-Marc Bouré, à l’adresse suivante : jean-marc.boure@monuments-nationaux.fr

L’occupation donnera lieu à la conclusion d’une convention d’occupation temporaire du domaine public entre le CMN et l’exploitant. Les conditions financières et d’exploitation seront déterminées avec le porteur de projet retenu.

Les origines de l'abbaye du Thoronet

L'abbaye du Thoronet, fondée par des moines de l’ordre de Cîteaux dans l’arrière-pays varois, fut édifiée pour l'essentiel entre 1160 et 1190 et achevée en 1250. Elle constitue un ensemble architectural de l'époque romane présentant les caractéristiques de l’architecture cistercienne dont la pureté, le dépouillement et les proportions harmonieuses.

Obéissant à une règle inspirée de celle de saint Benoît qui imposait une vie de prière et de travail dans un lieu à l’écart du monde, une colonie de moines venue de l’abbaye de Mazan (Ardèche) construit d’abord Notre-Dame de Florielle sur le territoire de Tourtour. Les conditions d’accès y étant trop difficiles, les moines préfèrent le site du Thoronet, à la fois retiré au pied des monts de l’Ubac et peu éloigné de la vallée de l’Argens et de la route entre Saint-Maximin et Fréjus, siège d’un évêché. Ils sont sûrs de bénéficier sur cette terre reçue de seigneurs locaux, de ressources naturelles abondantes.

L'abbaye du Thoronet est l’une des trois abbayes cisterciennes de Provence avec Sénanque et Silvacane.

Le CMN en bref

Le Centre des monuments nationaux (CMN) est un établissement public du ministère de la Culture. Il conserve, restaure, gère, anime, ouvre à la visite près de 100 monuments nationaux propriété de l’État. Le Centre des monuments nationaux ouvre notamment à la visite l’abbaye du Thoronet.