Notre histoire

En 2014, le Centre des monuments nationaux a célébré ses 100 ans mais quelle est l'histoire de l'établissement ? 

CENT ANS AU SERVICE DU PATRIMOINE ET DES PUBLICS

Créé par la loi du 10 juillet 1914, pour recueillir et gérer des fonds destinés à la conservation ou l'acquisition des immeubles et des meubles classés, l'établissement a été, dès le début, sous la tutelle du ministère de l'Instruction Publique et des Beaux-arts. Baptisé à l'origine Caisse des monuments historiques et préhistoriques, il est devenu en 1965 la Caisse des monuments historiques et des sites, pour marquer une nouvelle évolution de ses missions. Il est alors chargé « d'améliorer la présentation et l'exploitation de ces monuments et sites et d'apporter son concours à leurs propriétaires ».  (décret n° 65-515 du 30 juin 1965). Au mois d'avril 2000, la Caisse nationale a pris le nom de Centre des monuments nationaux (décret n° 2000-357 du 26 avril 2000).

Au fil des années, il s'est imposé comme un opérateur patrimonial majeur dans le paysage culturel français.

 

UN RÉSEAU DE MONUMENTS

Premier réseau public français culturel et touristique avec plus de 9,4 millions de visiteurs par an, le Centre des monuments nationaux (CMN) est administré par un conseil d'administration et dirigé par un président nommé par décret sur proposition du ministre de la Culture et de la Communication pour une durée de 3 ans renouvelable.  Il conserve et ouvre à la visite près de cent monuments d'exception. Tous illustrent, par leur diversité, la richesse du patrimoine français. S'appuyant sur une politique tarifaire adaptée, le CMN facilite la découverte du patrimoine monumental pour tous les publics.

Son fonctionnement repose à près de 84 % sur ses ressources propres issues notamment de la fréquentation et des locations d'espaces. Fondé sur des principes de péréquation et de mutualisation, le Centre des monuments nationaux est un acteur de solidarité patrimoniale. Les ressources nettes générées par certains monuments permettent ainsi de financer l'ouverture et la valorisation de tous les monuments du réseau.

Depuis 2007, l'établissement a pour nouvelle mission d'assurer, en qualité de maître d'ouvrage, la conservation, la restauration et l'entretien des monuments placés sous sa responsabilité, ainsi que des collections qu'ils abritent. Le CMN assure également une mission d'éditeur public sous la marque Éditions du patrimoine. il contribue ainsi fortement à la connaissance et à la promotion du patrimoine avec 84 parutions en 2014.