Partenaires

Le Centre des monuments nationaux a une démarche partenariale forte sur tout le territoire, dans tous ses domaines d'activité.

L'établissement noue de nombreux partenariats avec des institutions variées : administrations, organismes publics – culturels ou hors du champ de la culture, collectivités, associations, etc. Cette véritable démarche partenariale poursuit trois objectifs complémentaires :

- Contribuer à l'accomplissement des missions du CMN avec un haut degré d'exigence et de professionnalisme, quelle que soit l'activité concernée, en s'appuyant sur les ressources de partenaires de référence ;
- Favoriser l'implantation des monuments dans leur territoire et les inscrire dans les réseaux locaux au service du développement culturel des territoires ;
- Démultiplier l'impact des initiatives du CMN en partageant les idées et les ressources avec des partenaires complémentaires.

Des partenariats pluriannuels avec de grandes institutions culturelles nationales

Opérateur du Ministère de la culture et de la communication, le CMN a noué des partenariats fructueux avec plusieurs grands établissements publics nationaux, notamment pour participer à sa programmation culturelle :
- L'établissement public du château de Versailles, pour l'organisation d'expositions dans les monuments nationaux ;
- Le Mobilier national, pour un programme ambitieux de présentation des meubles de ses collections dans certains monuments nationaux ;
- La Comédie-Française, dont la troupe participe au programme de lectures dans les monuments, « Mots nus », depuis 2013 ;
- L'Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP), pour des actions de valorisation des connaissances et savoir-faire archéologiques.

Le CMN collabore aussi régulièrement avec d'autres institutions nationales majeures, comme le musée du Louvre, la Bibliothèque nationale de France, le théâtre national de Chaillot, le théâtre national de l'Odéon, etc.

Une multitude de partenariats avec les collectivités et les structures territoriales

Les collectivités territoriales de tous niveaux (régions, départements, intercommunalités, communes) sont les partenaires naturels et incontournables des monuments. Le CMN dispose aujourd'hui de près de 90 conventions vivantes avec des collectivités :
- Communes et intercommunalités : Angers, Bormes-les-Mimosas, Cluny, Bourges, Bourg-en-Bresse, Carnac, Saint-Denis, Aigues-Mortes, Carcassonne, Ville de Paris, etc. ;
- Départements : Seine-Saint-Denis, Côtes- d'Armor, Maine-et-Loire, Indre-et-Loire, Seine-et-Marne, etc. ;
- Régions : Basse-Normandie, Aquitaine, Bretagne, etc.

Les monuments nationaux travaillent également en étroite collaboration avec les structurelles culturelles qui irriguent le territoire : scènes conventionnées, maisons de la culture, centres chorégraphiques nationaux, conservatoires, écoles… Le CMN s'efforce, dans cette politique de partenariats locaux locaux, d'agir en bonne coordination avec les services de l'État en région, à commencer par les préfectures de région et de département et les DRAC.

Des partenaires privilégiés pour l'accueil des publics prioritaires : champ social, publics en situation de handicap, public scolaires

Pour remplir sa mission de démocratisation culturelle, le CMN s'appuie sur des conventions avec des associations de réseau, qui font le relais vers les publics prioritaires ou éloignés de la culture. Dans le domaine du champ social, le CMN a conventionné avec l'association Cultures du cœur, le Secours populaire, l'Armée du salut ou le Comité national des régies de quartier.

Des partenariats de réseau à réseau pour la conservation et la valorisation du patrimoine

Le CMN est membre de plusieurs réseaux patrimoniaux importants, comme le Réseau des sites majeurs Vauban, dont la citadelle de Mont-Dauphin (Hautes-Alpes), classée par l'UNESCO au patrimoine mondial, est un exemple particulièrement spectaculaire. Avec 9 sites inscrits au patrimoine mondial, le CMN est un membre important de l'association des biens français du patrimoine mondial, qui réunit les 35 sites français classés par l'Organisation des Nations-Unies pour la science, la culture et l'éducation (UNESCO) Ces deux associations sont des lieux d'échange sur la conservation et la valorisation de sites icônes du patrimoine de la Nation.

Le CMN a également rejoint en 2012 le réseau Iconic Houses, réseau mondial des résidences conçues par des architectes contemporains et ouvertes à la visite. Il s'agit pour l'établissement d'un outil supplémentaire pour promouvoir la protection et la mise en lumière d'un patrimoine plus contemporain, dont le CMN gère deux représentants illustres, avec les villas Savoye (conçue par Le Corbusier) et Cavrois (œuvre de Robert Mallet-Stevens).

L'établissement entretient des relations fréquentes avec d'autres acteurs de la protection du patrimoine, comme l'association Vielles Maisons Françaises (VMF), qui rassemble des propriétaires privés de monuments, ou l'Association nationale des villes et pays d'art et d'histoire. Il est également membre de droit du Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS), organisation non-gouvernementale sous l'égide de l'UNESCO qui œuvre pour la conservation des monuments et des sites.