Hôtel de Sully, Paris

La restauration des façades, 2008-2009.

Siège du Centre des monuments nationaux, l'hôtel de Sully est l'un des plus beaux hôtels particuliers du Marais à Paris. Afin d'améliorer sa présentation au public, il a fait l'objet en 2008 et 2009 d'une vaste campagne de restauration.

La campagne de restauration,tant extérieure qu'intérieure, a été menée pour le compte du CMN, sous la maîtrise d'ouvrage du Service national des travaux, et sous la maîtrise d'œuvre de l'architecte en chef des monuments historiques, Jean-François Lagneau.     

Le constat

                    

Les façades de la cour d'honneur et de la rue Saint-Antoine de l'hôtel de Sully, restaurées dans les années 1950 et 60 au moyen de ragréages de ciment, s'effritaient. Elles étaient également encrassées du fait de la pollution. Les façades ainsi que les éléments sculptés dégradés nécessitaient donc d'importants travaux de restauration, principalement de nettoyage et de mise en sécurité.

 

Les parements effrités - Restauration des corniches, comportant le remplacement de certains blocs de pierre / Photo : CMN

 

Le mot de l'architecte

Quels étaient les enjeux et contraintes de ce chantier ?

Ces travaux, indispensables et pour la présentation de l'édifice et pour la sécurité des personnes, se sont déroulés dans un espace contraint et en site occupé, c'est à dire en présence de personnels et du public. Ceux-ci ont dû supporter pendant une année les gênes liées aux bruits et à la poussière ainsi qu'à l'encombrement des échafaudages et de la  base vi et en permanence, il fallait expliquer pourquoi de telles contraintes étaient inévitables. Des visites des travaux ont permis de mieux les faire comprendre. 

 

Travaux / Hôtel de Sully

Frise sculptée encrassée, décor érodé de l'hôtel de Sully / Photo : CMN

Quel parti architectural avez-vous adopté ?

Comme souvent sur un monument historique, les travaux étaient destinés essentiellement à une bonne transmission aux générations futures, il fallait réparer les dégradations constatées, dues au passage du temps et à l'utilisation de matériaux non adaptés, tout en veillant à la préservation de l'authenticité des façades. Ce qui n'apparaît maintenant que comme un simple nettoyage était en réalité beaucoup plus complexe ! 

 

Restauration de la voûte à caissons du hall d'accès / Photo : CMN

Les travaux

Les travaux, conduits en partenariat avec la société Kärcher, ont compris le nettoyage des parements et des ensembles sculptés, le remplacement de certaines pierres et le traitement préventif de l'ensemble des façades. 

Les  corniches, bandeaux et  bas-reliefs sculptés qui présentaient des signes d'érosion ont été consolidés. Enfin, une patine d'harmonisation a été apposée afin d'homogénéiser l'ensemble.

Les acteurs

Pour mener à bien ce chantier, l'architecte en chef des monuments historiques a eu recours à de nombreux intervenants, associant des maçons, tailleurs de pierre, sculpteurs, ingénieurs en laboratoire.    

         

Les façades restaurées de l'hôtel de Sully / Photos : Philippe Berthé / CMN