LA RESTAURATION DES 3 TOMBEAUX PRINCIERS

Participez à la restauration de 3 chefs-d’œuvre du gothique flamboyant

Peu après la mort de son jeune époux le duc Philibert II de Savoie, Marguerite d’Autriche (1480-1530), fille de l’empereur Maximilien,  s’emploie à édifier le monastère royal de Brou pour perpétuer la mémoire de leur alliance. L’église abrite trois tombeaux : le sien, celui de Philibert, et celui de sa belle-mère Marguerite de Bourbon. 
  

PERPETUER DANS LA PIERRE LE DESIR  D’UNE VIE ETERNELLE ET LA PUISSANCE D’UNE PRINCESSE

La construction du monastère débute en 1506. Après de premières esquisses préparatoires de Jean Perréal et Michel Colombe, les tombeaux sont dessinés avant 1516 par Jan van Roome, dit Jean de Bruxelles. Leur architecture et la petite statuaire sont réalisées avant 1522 par des sculpteurs bruxellois sous la direction de l’architecte Louis  van Boghem.  Les gisants, transis et angelots sont exécutés par le sculpteur allemand Conrad Meit et ses collaborateurs entre 1528 et 1531. Les matériaux les plus nobles ont été choisis par Marguerite : marbre blanc de Carrare, pierres noires de Belgique et de Suisse, albâtre de Saint-Lothain (Jura).

L’archiduchesse meurt toutefois  avant l’achèvement de son grand-œuvre, qu’elle ne verra donc jamais de son vivant. Son corps rejoint celui de son époux en 1532 ; leurs dépouilles se trouvent toujours réunies pour l’éternité dans le caveau scellé situé sous les tombeaux.
  

   

UNE RESTAURATION ESSENTIELLE 

A l’exception de quelques statuettes décapitées en 1831 et de deux anges porte-écus brisés en 1791, les tombeaux sont exceptionnellement bien conservés dans leur ensemble. Ils présentent toutefois un encrassement généralisé qui ternit leur aspect.

De plus, les restaurations anciennes, notamment celles de Louis Dupasquier au milieu du XIXe siècle, gênent aujourd’hui la lecture de l’ensemble. Des bouchages ont été réalisés en plâtre, les joints en mortier ;  l’oxydation des armatures métalliques provoque des taches et des fissures.

Sur les parties basses des tombeaux, les altérations sont liées aux visiteurs qui ont touché les reliefs (graffitis, épaufrures, lustrage des reliefs et jaunissement). 

Découvrez, en suivant ce lien, les premières images de la restauration du tombeau de Marguerite d’Autriche.
 

LEUR REDONNER TOUTE LEUR BEAUTÉ 

Les éléments mobiles des structures et les pinacles seront déposés, nettoyés puis remontés, les armatures oxydées remplacées, les statuettes refixées, les joints mieux intégrés à l’ensemble par un mortier à base de chaux et de poudre de pierre. L’ensemble des surfaces seront nettoyées avec beaucoup de délicatesse compte tenu de la finesse du décor sculpté, véritable dentelle de pierre, Enfin, un traitement de surface sera appliqué sur les parties basses pour leur redonner profondeur et poli. Des mises à distance seront réinstallées autour de chaque tombeau afin de les protéger.

VOTRE SOUTIEN EST ESSENTIEL

Le coût estimé de la restauration des trois tombeaux est de 150.000 €.

Apportez votre pierre à l’édifice, faites un don pour la remise en beauté et l’éclat retrouvé des trois tombeaux du monastère royal de Brou.

BÉNÉFICIEZ DE PRIVILÈGES EXCLUSIFS*

Quel que soit le montant de votre don, vous pouvez si vous le souhaitez, voir apparaître votre nom [ou le nom de la personne de votre choix] sur la page des donateurs du site internet.

Ami. Pour tout don supérieur à 50 €, vous recevrez, en plus, 1 laissez-passer valable pour une visite du monument de votre choix, parmi les 100 monuments gérés par le Centre des monuments nationaux.

Ami généreux. Pour tout don supérieur à 100 €, vous recevrez, en plus, 2 laissez-passer valables pour une visite du monument de votre choix, parmi les 100 monuments gérés par le Centre des monuments nationaux.

Mécène. Pour tout don supérieur à 300 €, vous serez convié, avec la personne de votre choix, à l'inauguration de fin de chantier, en présence des spécialistes de la restauration et de l'Administrateur du monastère royal de Brou.

Grand mécène. Pour tout don supérieur à 600 €, vous serez reçu, avec la personne de votre choix, par l'Administrateur du monastère royal de Brou pour une visite privée.

Bienfaiteur. Pour tout don supérieur à 1000 €, vous rejoignez le club des mécènes du Centre des monuments nationaux et êtes conviés, pendant une année, avec la personne de votre choix, à nos événements exceptionnels sur l'ensemble du territoire (Invitations à Monuments en mouvement, à Monument en musique, aux inaugurations d'exposition…).

*Nos invitations ne comprennent pas le transport et l'hébergement.
 

UN GRAND MERCI A NOS PREMIERS DONATEURS

Bienfaiteur

Michel CARRANTE

Grand Mécène

Viviane GUÈPE - LEMESLE

Mécènes

La Chambre des Notaires de l’Ain

Pierre-Guilhem BARONDEAU, Félicity NACEREDDINE – LAWS, Charles PRION PANSIUS, Bruno SEILHAN, Henri VON KIRCHBACH pour Friedrich & Margareta VON KIRCHBACH

Amis généreux

Jean-Christophe BAUDEQUIN, M. & Mme Raymond DAMIEN, Bruno DE LA BASTIE, Élisabeth FUMAL, André GODIN, Yann KERGOURLAY, Josette MUTIN pour Philippe MUTIN, Annie PERRAUD

Amis

Michèle BEAU-MONNERET, Samuel COTTET, Patrice MAITRE, Henri de MONTCLOS, Denise et Louis PHILIPPE

Partenaires

Elisabeth ROUX, Guillaume ROY