C'est moi qui l'ai fait...

Où l’on fait la connaissance d’un restaurateur en série.

« Je crois qu'il est dans ma destinée de tailler mon chemin dans le roc ; car je ne pourrais suivre celui pratiqué par les autres. »
Eugène Viollet-le-Duc

 

Les remparts de Carcassonne, la cathédrale Notre-Dame de Paris, le château de Pierrefonds… Sans un certain Viollet-le-Duc, tous ces célèbres édifices n’auraient probablement pas survécu jusqu’à nos jours. Pourtant, à son époque, au XIXe siècle, Eugène Viollet-le-Duc était loin de faire l’unanimité !

 

Photo : Château de Pierrefonds 

 

Qui est Viollet-le-Duc ? 

Viollet-le-Duc est un architecte très cultivé, légèrement hyperactif et passionné par le Moyen Âge. Il s’est donné pour mission de défendre le patrimoine médiéval qui, alors, n’intéresse personne. Les cathédrales et châteaux tombent en ruines dans l’indifférence générale. L’architecte décide donc de les restaurer… à sa manière.

Pour lui, c’est simple : « Restaurer un édifice, ce n'est pas l'entretenir, le réparer ou le refaire, c'est le rétablir dans un état complet qui peut n'avoir jamais existé à un moment donné. » Une définition qui fait frémir tous les historiens !

Illustration : auroramū / artips / CMN

 

Un imaginaire à foison

Faisant souvent fi des documents historiques, Viollet-le-Duc n’hésite pas à recréer de toutes pièces des éléments issus de son imagination pour parvenir à cet « état complet ». Une liberté prise avec la réalité historique qui ne laisse pas ses contemporains indifférents…

Surtout, Viollet-le-Duc ne peut pas s’empêcher d’ajouter son grain de sel. Fasciné par les créatures médiévales, il en invente de nouvelles, comme cette drôle de gouttière-crocodile à Pierrefonds. Et que dire de l’autoportrait que Viollet-le-Duc a camouflé sur le toit de la cathédrale Notre-Dame de Paris !

 

Photo : Château de Pierrefonds, cour d'honneur, descente d'eau en forme dite de "salamandre"

  

Dessin  de Viollet-le-Duc : Cathédrale Notre-Dame de Paris, galerie des chimères, aigle

 

Si ses actions ont déchaîné les passions, on s’accorde aujourd’hui sur la démarche visionnaire de Viollet-le-Duc.

Venez sur place vous faire votre propre opinion !