Les dormeurs de Saint-Denis

10 juin 2017  > 17 septembre 2017 Exposition

Découvrez les photographies de Jean-Christophe Ballot au cloître de la Psalette !

   

Après une collaboration remarquée en 1997 sur la villa Savoye, le Centre des monuments nationaux a commandé en 2014 au photographe Jean-Christophe Ballot un regard sur les gisants et les orants de la basilique cathédrale de Saint-Denis, travail qu’il a poursuivi durant l’été 2016. 

L’ancienne abbaye royale de Saint-Denis a illuminé, des siècles durant, l’histoire artistique, politique et spirituelle du monde Franc. Avec plus de 70 gisants et tombeaux, la nécropole royale de la basilique cathédrale s’impose aujourd’hui comme le plus important ensemble européen de sculpture funéraire du 12è au 19è siècle. Des premiers gisants en pierre aux imposants mausolées de la Renaissance, elle est le témoin de l’évolution de la sculpture funéraire.

A travers son objectif, Jean-Christophe Ballot entretient le doute entre le vivant et l’inanimé : « je ne photographie pas des statues, mais des personnes. J’aborde ce travail comme du portrait. François 1er ou Catherine de Médicis sont là, ils posent devant mon objectif. Ils sont vivants ». La dimension spirituelle habite toujours son regard sur le monde : la grâce est juste là, à fleur de pierre, à fleur de peau… 

A travers les photos de Jean-Christophe Ballot, les gisants des souverains reposent dans les galeries du cloître de la Psalette et dans la bibliothèque. Le photographe les nomme « Les dormeurs de Saint-Denis », mais leur présence est perceptible. Les détails, le dessin de leurs visages, le modelage de leurs corps se ressentent. Ils invitent à la contemplation, voire au recueillement. 

Du 10 juin au 17 septembre 2017

 

Egalement à Tours en ce moment : 

Ne manquez pas l'exposition Willy Ronis organisée du 28 juin au 29 octobre 2017 au château de Tours par le Jeu de Paume (Paris).